Groupe Plissonneau
A travers ses filiales, le Groupe Plissonneau est présent à la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane, la Réunion, Mayotte et en France métropolitaine. Nous avons rencontré son nouveau PDG, François MACHENAUD.

François MACHENAUD, vous avez rejoint récemment le Groupe Plissonneau en tant que PDG ; quel est votre parcours ?
J’ai passé 30 ans chez Unilever, dont la moitié à l’étranger et 25 ans dans des fonctions de Direction Générale. En quittant ce Groupe, il y a 7 ans, j’ai choisi d’investir et apporter mon concours à des petites sociétés, en retournement, Start up…

Pourquoi rejoindre le Groupe Plissonneau ?
Plusieurs raisons fortes ont motivé ce choix :

  • Emotionnellement puisque je suis issu de la famille Plissonneau et que toute celle-ci y a été impliquée de près ou de loin ; que c’est une des sociétés les plus anciennes de la Martinique.
  • Pour des motifs plus rationnels aussi : je crois en son fort potentiel, j’en suis administrateur depuis près de 25 ans et mon parcours peut y apporter une approche différente.

Le Groupe Plissonneau c’est quoi aujourd’hui ?
Nous opérons dans les DOM avec 5 filiales et une en métropole généralement impliquées dans des activités issues de nos anciens métiers :

  • AMS : vente, location, entretien d’engins de manutention. Vente et installation de matériel de magasinage. Formation CACES
  • LOCMANU : levage, transport de colis lourd, transport hors gabarit, manutention et location- vente de matériel pour le BTP.
  • VIA LOCATION : location de courte et longue durée de véhicules utilitaires. Entretien, réparation et gestion de parc de véhicules utilitaires.
  • RITTER : construction/montage de matériel pétrolier, stations-service
  • CARITEL : location de systèmes et d’équipements de sonorisation et audiovisuel
  • DIFAC : vente d’équipement de protection individuelle.

Quels sont vos objectifs pour Plissonneau ?
Nous voulons devenir un acteur majeur sur les métiers que nous exerçons dans les DOM ainsi qu’en métropole. Nous le ferons par croissance organique et croissance externe. (Nous avons réalisé 3 acquisitions dans les 12 derniers mois, en Guyane, à la Réunion et en Guadeloupe.) Nous capitaliserons sur les points forts du Groupe (solidité, fiabilité, connaissance des métiers et des géographies) et sur les synergies entre les filiales. Enfin, clef de voute de l’ensemble, nous nous appuierons sur la qualité et le professionnalisme des hommes et des femmes qui ont rejoint notre Groupe. Nous voulons doubler le CA à terme de 4 à 5 ans.

Quel style de Management ?
Par goût et par la structure même du Groupe (6 filiales sur 5 territoires) j’ai choisi de laisser une très large autonomie aux Directeurs de filiales et aux Directeurs fonctionnels du Groupe, je m’appuie sur leurs qualités d’entrepreneurs et leur esprit d’initiative. Cela requiert leur accord et un partage :

  • Sur la stratégie générale
  • Sur des valeurs communes
  • Sur des principes d’opération et d’éthique
  • Sur la mise en place de synergies et des meilleures pratiques
  • Sur le support de la Holding.